JOURNAL //
ARTICLE

Imprimer PDF Envoyer à un confrère

Cardiologie interventionnelle

Quand ne pas mettre de stent coronaire ?

Publié le 3 Déc 2008

N. MARQUE, Hôpital Cochin, PARIS

Depuis 1986 et la première implantation d’un stent coronaire à Toulouse par Jacques Puel, plusieurs millions de patients ont bénéficié de ces endoprothèses.
Au cours des 20 dernières années, les stents ont constamment été développés et optimisés. L’année 2002 a été marquée par l’apparition des stents à élution de drogues actives sur la prolifération cellulaire. Bien que récemment ébranlées, la sécurité et l’efficacité de ces stents sont maintenant bien établies, sous condition d’une bonne observance du traitement antiagrégant plaquettaire. Mais la mise en place d’un stent coronaire est loin d’être un geste anodin, et doit être considérée au cas par cas, au vu des antécédents et de l’observance « estimée » du patient au traitement médical.
Connectez-vous ci-dessous pour pouvoir lire cet article.

 

VOUS ÊTES DÉJÀ INSCRIT SUR LE SITE :

 

VOUS NÊTES PAS ENCORE INSCRIT,
CRÉEZ VOTRE COMPTE :

PLUS D'ARTICLES SUR LE MÊME THÈME

Emissions les plus recentes

Publicité

Publicité

Publicité

Thematiques des articles

Journal

Journal cardiologie pratique

CARDIOLOGIE PRATIQUE
L'hebdomadaire du cardiologue

N°1 en audience auprès des cardiologues
libéraux et hospitaliers

toutes périodicités confondues
Enquête CESSIM / CSD
Printemps 2012

Contact Telecharger

Agenda

Publicité